ARTAMBULE

POUR UN TOURISME DU RESPECT


Respect de l'Environnement

Artambule
est reconnu depuis
comme
partenaire officiel du
Parc National du Mercantour

"Il existe un monde d'espace, d'eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls qu'il survive..." (Samivel) 

Artambule
soutient depuis plusieurs années
les actions menées par l'ONG
Mountain Wilderness
en faveur de la protection et du développement durable des milieux montagnards

http://www.france.montainwilderness.org

 "De l'alpiniste d'élite au promeneur, tout individu doit pouvoir se prendre en charge pour vivre une aventure personnelle, que ce soit sur un sentier de randonnée en été ou dans une face nord hivernale. Défendre la montagne c'est d'abord s'opposer à tout ce qui tend à la transformer en un sous-produit packagé et standardisé de l'industrie touristique, à la monopoliser, l'uniformiser et la banaliser en Disneyland grandeur nature, pour que l'homme libre puisse conserver un espace de liberté à sa mesure." (Mountain Wilderness)
Simplement quelques gestes
et un clic ici !
 Pour
nous
éviter
çà....

Respect des hommes

 

Il y a dix ans déjà, en 1997, deux précurseurs, l'agence ATALANTE et l'éditeur LONELY PLANET, ont pris les devants en publiant une charte éthique du voyageur® , rassemblant dans un texte l'essentiel des comportements ou des attitudes à encourager.

ARTAMBULE ne pouvait que faire sienne une déclaration dont les premiers mots commencent par "le respect est le gage d'une meilleure rencontre"....

La Charte éthique
du voyageur
 
Notre éthique
de tour-operator
 
  • Tous les circuits que nous proposons sont des créations entièrement originales. Ce sont nos "idées" de circuit, et jamais un quelconque "décalque", inspiré par un "produit" qui commence à bien se vendre.
  • Tous les circuits que nous proposons sont conçus et animés par de véritables "artisans de la randonnée", c'est à dire par des guides-accompagnateurs indépendants, et non, par exemple, par des organismes para-étatiques comme l'Office national des forêts et ses circuits "Retrouvance", lancés sur le marché de la randonnée en vertu des conceptions néo-libérales sur la "nécessaire rentabilisation" des administrations.
  • Nous nous refusons, même pour le confort de nos clients, à transgresser les règles de notre dernier "wilderness" : les zones centrales des parcs nationaux. C'est pourquoi nous refusons notamment de recourir aux véhicules 4x4 dans la vallée des Merveilles, en Mercantour, comme le font d'autres agences...

Nos circuits
Vers d'autres horizons
Contactez-nous
Calendrier
Accueil